Art souterrain à Montréal

Art sout. 5

Il y a quelques semaines, la possibilité de faire une sortie sous le thème de l’art a été offerte aux élèves de secondaire 4 et 5 en art plastique. On nous proposait une techno-marche dans les souterrains de Montréal. Une techno-marche… Oui mais, c’est quoi ? En fait, personne ne savait vraiment ! Voyez-vous, c’est le genre d’activité qu’il faut expérimenter pour comprendre un peu plus…

Art sout. 2

Après une heure d’autobus, nous sommes arrivés au 1000 de la Gauchetière, édifice où le « Centre Turbine et Art Souterrain » organisait cette animation. On nous a menés dans une petite salle où on nous a expliqué le but de tout cela, avant de nous laisser en liberté dans les boutiques souterraines de la métropole, armés de petits enregistreurs et d’appareils photo. L’objectif était de repérer tout ce qui nous semblait artistique dans cette galerie marchande bondée, de l’agencement des couleurs d’un simple étalage de cosmétiques jusqu’aux vraies œuvres d’art mises en place, afin de voir et d’entendre notre environnement d’une autre manière. Pour être honnête, je m’attendais peut-être à voir plus d’œuvres d’art que de boutiques, mais, au final, j’ai eu beaucoup de plaisir avec mes amies à prendre des photos et à enregistrer tout et n’importe quoi ! Ce n’est pas tous les jours qu’on peut faire un safari photo dans un magasin sans avoir l’air d’une bande tout juste évadée de l’asile ! Malgré tout, je crois que le résultat était là : à force de rechercher des objets et des bruits originaux, esthétiques ou étranges, j’ai, pour ma part, appris à voir notre milieu de tous les jours d’une autre façon !

Art. sout. 3

Suite à une pause repas bien méritée, nous avons participé à une visite guidée expliquant les œuvres installées dans l’immeuble. Heureusement que les deux guides nous ont partagé leurs hypothèses sur la signification des différentes installations ou mini films, car je peux vous dire que l’art abstrait est souvent très dur à comprendre, ce qui peut en décourager plusieurs (dont moi, parfois…).  En fait, toutes les œuvres avaient pour thème l’enracinement d’un humain dans sa culture, dans sa ville, etc. Personnellement, j’ai bien aimé comprendre ce genre d’art pour une fois ! Il y avait toutes sortes de formes d’art… Dont une statue humaine (si, si, une dame reste bien assise là toute la journée !!), assez effrayante, je dois dire, qui nous proposait ses tresses contenant des écouteurs racontant l’histoire de femmes qui ont été arrachées à leur vie.

Art sout. 4

En résumé, nous avons eu droit à une journée fort sympathique et à une expérience plus qu’originale !

Art sout. 1

Publicités


Catégories :Actualités, Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :