Vingt mille lieues… sous la réalité

Minuit exactement. Minuit est un moment étrange, on est tout à la fois 24h 00 et 00h 00. C’est l’espace temporel théorique entre 23h 59 et 00,00. Et, le temps qu’on ait fini d’y penser, se disant que c’est un chemin de pensée complètement inutile, et que ce soit mieux de laisser ces interrogations aux grands penseurs de ce monde, il est déjà 00h 01. C’est à ce genre de choses que pense Julien, essayant de passer le temps lors de la longue nuit. Car, pour être longue, elle le sera! Des choses les plus inutiles aux raisonnements les plus irrationnels, celui qu’on appelait le Lunatique à l’école avait depuis longtemps dépassé les limites humaines de pensée usuelles et la réalité n’était, depuis longtemps, plus un sujet digne d’attention. Vous l’aurez compris, le petit Julien était… insomniaque. Hypothétiquement, qu’arrive-t-il lorsque la psyché de quelqu’un devient tordue au point de ne plus reconnaître la réalité usuelle comme la sienne? Eh bien, notre protagoniste ici cité nous donnera un bel exemple et, aussi surréaliste ce qui arrivera dans les prochaines lignes vous semble, n’oubliez pas qu’il y a toujours un quelconque raisonnement logique, même si l’on doit oublier et ne pas compter comme une variable la logique imprimée dans notre cerveau, puissant, mais facilement influencé.

Alors… Où en étions-nous? Ah, oui, minuit! Alors, lorsque Julien se détourna de son cadran, qui sonnerait 6h 59 plus tard, il aperçut une forme… non, deux formes. Derrière sa boîte de LEGO, deux formes rondes dépassaient vers le haut, au delà du couvercle. Tout à coup, celles-ci se retirèrent vers le bas, dorénavant hors de vue. Julien, curieux, s’aventura hors de son lit et s’avança à pas de loups. Il n’était pas ignorant du danger qui l’attendait peut-être, mais il lui était… insensible. Ayant franchi les quelques mètres… il tira brusquement le contenant en plastique vers lui! Derrière, il vit… rien. Pourtant, il lui sembla apercevoir, dans la pénombre… une légère brume noire, où se tenait supposément quelque chose, quelques instants auparavant, semblait flotter. Le petit Julien se retourna alors brusquement, ayant un sombre pressentiment et, devant son visage…  étincelait légèrement une brume blanche, à peine perceptible à cause de la noirceur. Toujours calme, mais assailli de doutes, il se dirigea vers son lit… Arrivé au pied de son lit, il s’appuya sur le rebord pour se donner un balancement et ainsi retrouver l’odeur chaleureuse de ses draps… jusqu’à ce qu’il sente un léger courant d’air, lui effleurant la pointe des orteils. Sans bouger un muscle, il gela sur place. Mais, pas pour longtemps, car il se mit à quatre pattes d’un seul mouvement et observa ce qui se trouvait sous le lit. Ce qu’il vit était… monstrueux, comme sorti d’un rêve… mais c’était on ne peut plus réel. Ce qui est étrange, par contre, c’est que Julien ne fut pas le moins du monde surpris. D’ailleurs, vous-même ne l’auriez probablement pas été, vu la nature de ce qui s’y cachait. Et tout à coup, les deux formes crièrent d’une voix aiguë: PARS! TU N’AS RIEN À FAIRE ICI, SI CE N’EST QU’Y CREVER!

Un Julien paniqué, effrayé, tordu de peur, revenu à la réalité, se tenait au pied de son lit, affalé par terre. Les choses sous le lit avaient disparue mais… où étaient-elles? Notre petit Julien ne le comprendrait que bien plus tard la nature de ce qui s’était passé. Car, je vous l’affirme, cher lecteur,  dans toute la folie de ce qui est arrivé à notre protagoniste, il y a une logique. Pourrez-vous la trouver? Des indices? Bon, bon, laissez-moi vous sortir, ne serait-ce qu’un peu, du néant. Posez-vous les questions suivantes… Où était Julien lors de cet épisode? Est-il vraiment resté dans sa chambre? Et,  le détail le plus important de tous… Qu’y avait-il sous le lit? À ces questions, seul vous, cher lecteur, pouvez répondre. Particulièrement cette dernière… N’oubliez surtout pas, il y a toujours un quelconque raisonnement logique, même si l’on doit oublier et ne pas compter comme une variable la logique imprimée dans notre cerveau, puissant, mais facilement influencé.

Publicités


Catégories :Création, Divertissement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :