Avant Aurélie Laflamme, il y avait… Anne Frank

Anne Frank est sans doute, un des auteurs les plus lus au monde. Son journal est lu par des millions de lecteurs partout à travers le monde. Elle voulait vivre après sa mort et elle a bien réussi. Mais, avant la publication de son célèbre récrit, on ne connaissait pas son nom, pas même son âge. Anne était une petite fille juive ordinaire, soumise aux mêmes loi que les autres et qui connaîtra une fin tragique,loin du succès de son journal.

L’histoire d’Anne Frank commence le 12 mai 1925 Otto Frank viens d’épouser Edith Hollander à Aix-la-Chapelle. De cette unions naîtra deux filles: Margot Frank, en 1926 et Anne, en 1929. Elle vécut à Francfort jusqu’à quatre ans. Comme la famille était juive, Otto Frank vint, en 1933 s’installer en Hollande, où il avait été nommé directeur de la compagnie Opekta ,spécialisée en confiture. Sa femme vint le rejoindre en septembre et ses fille entre décembre et février. Anne entra à l’école Montessori qui porte aujourd’hui son nom. Puis,elle entra au lycée juif où allait Aussi Margot. Lorsque Hitler prend le pouvoir, la famille Frank est soumise au loi anti-juives: obligation de porter l’étoile jaune,interdiction d’aller au cinéma; interdiction d’utiliser le tramway, vélo,etc. Aussi les Juifs ne peuvent pas avoir de compagnie, alors Otto Frank se retire de ses fonctions.La famille tente de fuir ,mais les frontières sont fermées. Alors il monte un plan pour se cacher avec des amis. Le père fait donc peu à peu aménager l’annexe derrière la bâtisse de la compagnie. Le départ est précipiter de dix jours, lorsque Margot reçoit une convocation pour aller dans un camp de travail S.S. Ils s’installent donc à l’annexe le 6 juillet 1942. Les clandestins seront rejoint par les Van Pels le 13 juillet et par Fritz Pfeffer en novembre. Ils resteront caché pendant deux ans dans des conditions de vie difficiles. Pourtant, en Août 1944, les huit juifs sont dénoncés et arrêtés. Ils seront envoyer dans différents camps de concentration, notament à Westerborhok et à Auschwitz-Birqueneau. Anne meurt au camp de Bergen-Belsen, quelque temps après sa soeur margot ,en Mars 1945.C’est son père, Otto Frank, seul survivant des camps de concentration, qui publira son célèbre journal. La première édition sera publiée le 25 mais 1947 en néerlandais sous le titre de: Het Atcherhuis ou littéralement La maison de derrière. Un an plus tard, Otto le fait traduire en Allemand. C’était important pour lui que les allemands saches ce que les Nazis obligeait les Juifs à faire. En 1952, le journal est traduit en anglais et est adapté en piece de théatre. Par la suite, nombre de films seront consacrés à ce célèbre ouvrage.

Aujourd’hui , le journal d’Anne Frank est en dix-neuvième position les 100 meuilleurs livres du 20 siècle. Jusqu’à ce jour, 25 millions d’exemplaires du journal ont été vendus et il a été traduit en plus de 70 langues. De plus, le journal est un document de référence sur la shoa et la condition juive pendant la Seconde Guerre mondiale…

Publicités


Catégories :Culture, UNE MINUTE, UN HÉROS

1 réponse

  1. Tellement intéressant comme article. J’aime te lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :