Une vie de gardienne 1. Première journée, plutôt agitée!

 

C’est l’heure! C’est aujourd’hui! Dans environ une heure, je vais recevoir une lettre adans laquelle il sera écrit si oui ou non j’ai mon permis de gardiennage! (avec mon permis dans une enveloppe, si je l’ai, bien sûr) J’ai attendu pendant au moins deux bonnes heures pour être sûre à 100% de la recevoir. Lorsque je suis arrivée à la boîte aux lettres pour aller chercher mon courrier, j’ai ouvert la lettre et je ne me suis même pas attardée sur ce qui était écrit, j’ai tout de suite regardé si mon permis y était, LE permis de gardiennage que j’attendais tant! J’ai ouvert l’enveloppe… OUI!!! J’ai mon permis! Je vais pouvoir garder des enfants! Je vais pouvoir me faire quelques cartes avec tous les renseignements dont les parents auront besoin, dont mon numéro de téléphone pour m’appeler, mon adresse courriel, pour m’écrire et plein d’autres encore. J’ai aussi un livre de gardien averti pour m’aider au cas où.

J’ai commencé par distribuer mes cartes à tous les parents de mon quartier. Il y a d’abord eu les Dubeau, qui ont deux jumeaux, les Adam, qui ont une fille, les Patelle, qui ont une fille et un garçon et les Doline, qui ont deux filles.

Deux jours plus tard, après avoir distribué toutes les cartes, j’ai reçu un appel de la famille Patelle.
– Heum, oui?, dis-je, timidement.
– Oui, Leïla?, dit-elle.
– Oui, c’est moi.
– C’est pour vous informer qu’on aimerait que vous gardiez nos enfants, David et Mia., me dit-elle.
– Ah, donc vous êtes madame Patelle, c’est bien ça?
– Oui., confirma-t-elle.
– Eh bien, ça ne me dérange pas.
– Combien voulez-vous qu’on vous paye?, me demanda-t-elle.
– Heum, peut-être 5$ de l’heure?
– Ok, ça me va. Est-ce que vous pouvez commencer mardi prochain, vers quatorze heures jusqu’à dix-neuf heure?, me demanda-t-elle.
– Oui, ça me va.
– Vous n’aurez pas besoin de cuisiner, je vais préparer un pâté chinois. Est-ce que vous aimez ça?
– Oui, ne vous inquiétez pas, dis-je pour la rassurer.
– Ah, tant mieux! Vous n’avez qu’à faire cuire les plats au micro-ondes.
– Ok! Lorsque je viendrai mardi, vous pourrez m’en dire plus, ça vous va?
– Oui, oui! Très bien! Merci!
– De rien! Biiip biiip. Elle a raccroché. Je suis tellement excitée à l’idée d’être gardienne et de garder David et Mia. En plus, je serai bien payée. Je ne pouvais pas espérer mieux! Le mardi suivant, comme prévu, je suis allée chez les Patelle. Madame Patelle m’a donné des informations sur les enfants; leurs jeux préférés, où sont leurs chambres ou encore leurs passions, etc. Lorsque madame Patelle partit, les enfants et moi étions un peu mal à l’aise. Je les comprends, ils doivent se demander qui je suis… Mais, le malaise partit aussitôt qu’il est arrivé. Mia m’a dit qu’elle voulait faire de la pâte à modeler, mais David lui, voulait aller jouer au parc. Un ultime choix, mais lequel choisir? Aller au parc ou faire de la pâte à modeler?
Heum… Bon! On va faire les deux. On va aller jouer au parc et ensuite on va faire de la pâte à modeler, puis on va souper et écouter un film. Ça vous va?
Oui!, disent-ils en chœur.
– Tu es vraiment gentille comme gardienne et, en plus, tu as de très bonnes idées!, me dit David, ravi. Je suis tellement soulagée que tout ce soit passé sans difficultés. Après avoir soupé, nous nous sommes assis dans le salon et on a écouté « Raiponce ». À 18:15, David et Mia ont pris leur bain, se sont brossées les dents, ont mis leur pyjama, bref, ils ont fait leur routine du soir et je leur ai raconté une histoire pour les endormir. Quelques instants plus tard, madame Patelle m’a téléphoné pour me dire  qu’elle allait revenir le lendemain matin, mais ça ne me dérangeait pas, donc j’ai accepté. Elle m’a aussi dit qu’elle me payerait les heures que je ferais de plus. En acceptant, je ne me rendais pas compte que la nuit pouvait, quant à elle, être plus agitée avec les enfants. Effectivement, ceux-ci sont très turbulents durant la nuit, ce qui m’a empêchée de fermer l’œil de la nuit. Mia s’est réveillée à 00:30 et David à une heure! Par chance, David s’est rendormi, mais pas Mia… elle est restée dans mon lit et n’a même pas fermé l’œil de la nuit. Elle me parlait de tout et de rien, ce qui était, disons, ennuyant. J’avais beau lui raconter des histoires, lui chanter des berceuses (j’avoue, je ne suis pas vraiment bonne pour le chant, mais je ne pense pas que c’est à cause de ça qu’elle ne dormait pas, non?). Mia m’a demandé plusieurs fois d’écouter la télévision, mais je lui répondais tout le temps non, car, premièrement, ça réveillerait David, et deuxièmement, la nuit, on dort et on ne regarde pas la télévision. Elle me disait aussi qu’elle avait faim, donc je lui disais de s’endormir et que le lendemain, on mangerait un bon déjeuner, sauf que ça n’a servi à rien. À 3:00, je commençais à fermer les yeux, jusqu’à tant que David se réveille, saute sur le lit et crie. Je lui disais bien sûr d’arrêter, mais il ne m’écoutait pas. Puis, David toucha Mia et lui dit qu’elle était la peste, puis ils se mirent à courir dans la maison, à 3:00 du matin! Je ne savais pas que dormir avec des enfants étaient si épuisant! Le pire, c’est qu’ils ont joué à la peste toute la nuit jusqu’à 8:00 du matin, puis je me suis levée lorsqu’ils sont venus me voir et qu’ils sautaient sur le lit en me disant qu’ils avaient faim. Les enfants ont mangé des céréales et je me suis fait un pain grillé avec de la confiture de fraises et on a pris chacun un verre de jus d’orange. Après, on s’est habillé, on s’est brossé les dents et j’ai aidé David et Mia à faire leurs devoirs. À 10:40, madame Patelle est rentrée, s’est excusée, m’a remerciée, m’a payée et m’a demandé comment s’était passée ma première journée. Je lui ai répondu que j’avais passé une journée, plutôt agitée. 😉

Hélène Racette

Publicités


Catégories :Création, Culture, Divertissement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :